Barriquand
Versão portuguêsengish-versionversión españolaDeutsch Version
Le spécialiste de l'échangeur thermique
[Etude de cas] Des échangeurs en inox 310L pour une application d’acide adipique

[Etude de cas] Des échangeurs en inox 310L pour une application d’acide adipique

Barriquand a conçu et fabriqué des échangeurs Platulaire® dans un matériau rare pour récupérer des calories sur une installation existante de procédés adipiques chez un leader de la chimie mondiale.

[Etude de cas] Des échangeurs en inox 310L pour une application d’acide adipique
Catégories
 
Etude de cas Solvay

[Etude de cas] Des échangeurs en inox 310L pour une application d’acide adipique

Barriquand a conçu et fabriqué des échangeurs Platulaire® dans un matériau rare pour récupérer des calories sur une installation existante de procédés adipiques chez un leader de la chimie mondiale.

Un ajout d’échangeurs pour récupérer de l’énergie
Dans cette usine asiatique de ce grand groupe international de chimie, l’application existante mettait déjà en œuvre des refroidisseurs et des réchauffeurs pour de l’acide adipique. Celui-ci entre en jeu, entre autres, dans la fabrication de textiles synthétiques (polyamides, nylon, polyester…).

L’objectif du projet était d’ajouter 3 échangeurs thermiques pour récupérer les calories issues de l’acide chaud afin de pré-chauffer les fluides et donc d’économiser de l’énergie.

Des contraintes de matériaux très importantes
Les procédés d’obtention d’acide adipique nécessitent des catalyseurs métalliques et l’intervention d’acide nitrique concentré et chaud. Les fluides réagissent en présence de matériaux oxydants et créent donc une importante corrosion inter granulaire sur les inox, en particulier au niveau des soudures et des zones de rétention ou mal irriguées des appareils. 

Pour pallier au maximum ce risque, le cahier des charges de notre client imposait l’utilisation de l’acier inoxydable austénitique réfractaire ou inox 310L (1.4335, spécifique pour l’acide nitrique), un matériau considéré comme «exotique», peu courant et relativement cher à l’achat.

Suite à de précédentes mauvaises expériences de fuites sur ce genre d’installation, le souhait du client se portait sur une technologie à plaques soudées. De surcroit, l’utilisation d’un échangeur tubulaire, théoriquement standard sur ce type d’application, n’était pas possible en raison du programme thermique et des contraintes d’encombrement.

Le Platulaire® pour allier performance thermique et nettoyabilité
Nous avons fourni trois échangeurs à plaques soudées Platulaire® verticaux pour répondre à la fois aux contraintes d’encombrement et d’accessibilité; leur fonctionnement en monopasse permettant de limiter le nombre de zones de rétention.Comme voulu par notre client, les appareils ont été conçus en inox 310L de forte épaisseur afin de réduire l’impact de la corrosion. Ils fonctionnent, à ce jour, très bien.

Fabriqué en France, l’échangeur de chaleur Platulaire® Barriquand a la particularité d’être entièrement visitable donc facilement nettoyable, comme le montre cette vidéo : 



Un besoin de solution thermique pour un procédé chimique ? D'un appareil conçu en matériau rare ? CONTACTEZ-NOUS !

Télécharger